Jeux concours Marionnaud : The winner is...

Il y a un peu plus d'une semaine, je vous proposais de gagner une carte cadeau de 50€ chez Marionnaud. Pour cela il fallait raconter sa pire ou sa meilleure fête des mamans.

Et la gagnante est : Delphinland !!

Voici son histoire :
Ce n'était peut-être pas le pire cadeau de fête des mères mais c'est celui qui a suscité le plus d'incompréhension. J'étais encore une fillette et j'avais économisé quelques pièces. Je n'avais pas d'argent de poche, juste quelques dizaines de francs pour les fêtes du village. Aussi ces économies représentaient un véritable effort (ça représentait plusieurs tours de manège). Je voulais pour la première fois offrir un "vrai" cadeau à ma mère, faire plus que les autres enfants qui "se contentaient" du cadeau préparé à l'école. Ma prétention a été bien punie! Je me suis donc rendue avec ma soeur aînée à l'unique boutique du village (n'ayant pas la possibilité d'aller ailleurs par nos propores moyens). Il s'agissait d'une épicerie-boulangeri-dépôt de journaux-bazar. Le choix des cadeaux était limité. Trèèèèèèèèèèèèèès limité. Trois ou quatres objets si on ne veut pas offrir un camembert ou une brosse WC. J'ai caché mon cadeau trois longs jours durant, retenant à chaque minute mon envie de l'offrir séance tenante. Enfin le grand moment est arrivé. Toute fière j'offre mon cadeau à ma maman surprise de recevoir autre chose que le pot de fleurs-yaourt que toutes les mamans du village ont reçu ce jour-là. Ma mère à ma grande joie sort le bibelot de son paquet cadeau et déclare qu'il est "très joli". Je bombe le torse. Mais elle croit utile de rajouter : si tu as gardé la tête et le bras, je pourrai les recoller.


Ces mots sont rentrés dans mon coeur d'enfant tel un poignard. Ma mère avait entre ses mains une petite reproduction de la Vénus de Milo. Mais ma maman n'a jamais été attirée par l'art. Adulte, en formation à Paris, j'ai traîné quelques uns de mes collègues au Louvre. Depuis le temps que je rêvais d'y aller (j'habite à 800 km environ). Et au fond de ce que l'on pourrait appeler un dédale de salles, je l'ai aperçue. Elle était là, seule, face à moi, pas très grande et à plusieurs dizaines de mètres de moi, mais je l'ai reconnue en un battement de cil. Je l'ai aimée au premier regard, sans aucune rancune pour mon chagrin de petite fille. La Vénus de Milo m'attendait depuis vingt-cinq ans. Cela vous surprendra peut-être mais elle est pour moi le symbole de la maternité.

Delphinland, peux-tu m'envoyer tes coordonnées, adresse et tel par mail pour que tu puisses recevoir ton lot ? Merciiiiiii

Et pour celles qui n'ont pas gagner, rendez-vous prochainement pour un nouveau jeu concours.
PS: oui j'ai un peu maquillé la Venus de Milo ! Mais imaginez les gens qui viennent ici pour la première fois, ils vont croire que c'est un blog culture sinon.

CONVERSATION

7 commentaires:

Le Canard a dit…

Quel Humour! Maquiller la Vénus de Milo!!! :)

Perle a dit…

:D

Annesofi a dit…

Elle est très jolie cette histoire.
Bravo à la gagnante !

Anonyme a dit…

C'est fait à l'instant Magali. J'ai un peu fait la blonde (moi je suis habituée, ça fait 37 ans que je fais la blonde). Merci à toutes. Je vous ferai une photo de l'achat dès que j'aurai fait une virée shopping avec ma meilleure amie. J'essaierai de faire un reportage sympa de notre virée.
Bisous à toutes. Merci Magali!!!!!!!
Delphineland

Jezebel a dit…

J'aime beaucoup le make-up de la Vénus ^^

Et bravo à la gagnante =)

Marie a dit…

Cette histoire m'a beaucoup émue. Félicitations à la gagnante!

Anonyme a dit…

superbe histoire!!
par contre, il est dit que la maman a dit: "si tu as encore la tête et le bras je pourrais les recoller ! "
mais pourquoi la tête? la tête y est! plutôt les deux bras? c'est peu être une faute de frappe?
Histoire plutôt marrante !!
au passage super blog !

Back
to top