Comment j'ai arrêté de fumer


Vous avez été plusieurs à me réclamer un retour sur mon expérience d'arrêt tabagique. Je ne savais pas trop quand le faire et surtout comment le faire, et puis je me suis dit qu'avec l'arrivée de la nouvelle année, les bonnes résolutions tout ça, c'était l'occasion. Et puis surtout, nous allons bientôt arriver à la date anniversaire de mon arrêt. Alors ça se fête !

Cette photo n'a aucun lien. Mais je l'aime bien alors je vous la mets.

J'ai arrêté de fumer le 4 janvier 2011. Je fumais un peu moins d'un paquet par jour, environ 15 - 16 cigarettes, avec des pics les jours où il y avait des fêtes et des baisses les jours où j'étais malade.

J'ai commencé à fumer à l'adolescence, un peu comme tout le monde. Je n'étais pas accro, ce n'était pas une habitude, j'en fumais une par-ci par-là au lycée, pour faire cool. En fait, je pense qu'à cette époque, on est tellement sûrs de soi qu'on se dit "ouais nan mais attends je suis trop pas accro, je fais ce que je veux, j'arrête si j'ai envie". Bah en fait, c'est le gros piège. Le piège c'est cette période où on se croit plus malin que tout le monde et où on se dit qu'on a le pouvoir. Dès que tu prends une cigarette, c'est elle qui prend le pouvoir.

Donc les jeunes qui me lisez, à partir du moment où vous fumez de manière plus ou moins régulière, c'est que vous êtes tombés dans le piège. Et c'est là que tout se joue pour la suite. Je ne vais pas vous dire "nan ne fumez jamais, c'est le mal". Je sais pourquoi on le fait. Et puis surtout, vous n'allez pas renoncer parce que c'est moi qui vous le dit. Mais en vrai, le mieux c'est de fumer une ou deux clopes pour tester (voilà, on fait un peu comme les copains, on se tape pas la honte) et puis on s'arrête là. On vous propose une cigarette, dites la vérité "non merci, j'ai testé je trouve ça dégueulasse. Je préfère manger un Bounty". Bam. En plus vous avez de l'humour.

Les choses se sont intensifiées autour de mes 18 - 20 ans où là le tabac est devenu une habitude. Et à l'époque, on pouvait fumer dans les cafés et certaines parties des restaurants en zone fumeur. Mais même quand c'est devenu interdit, les années suivantes, je restais accro. Sortir fumer par - 10 degrés ? Aucun problème !

Les années ont passé et évidemment tout se passait avec la cigarette. Toute ma vie était minutée de façon à ce que je puisse fumer mes cigarettes. Je me levais 10 minutes plus tôt pour pouvoir assouvir ma pulsion tabagique du matin. Eh oui, dès le lever... Avec un café. Zexy. Haleine de phoque, tout ça. Bonheur et joie pour mon entourage.

Quand j'allais à des rendez-vous, je descendais une station de métro plus loin pour pouvoir fumer une cigarette sur le chemin. Bref, des petits détails tout à fait insignifiant en soi, mais tout cela mis bout à bout, je me suis rendue compte qu'au final, la cigarette gouvernait ma vie. Et là, j'ai su que c'était pas moi la plus forte et la plus maligne. C'était la clope. Et de très loin.

Mais j'ai mis pas mal de temps à m'en rendre compte.

Moi avec mes dents de fumeuse.
(J'ai camouflé la personne à côté qui n'a
peut-être pas envie de se voir là)
Évidemment, la consommation de cigarette a eu des conséquences sur mon physique. Première et la plus visible que mon complexait beaucoup : mes dents. Bien jaunes et avec des tâches liées au combo magique : tabac + café + coca cola. Eh ouais. Quand je fumais, je buvais en même temps soit un café, soit un coca. Tout ce qu'il ne faut pas faire.

Je vous passe les détails sur les problèmes d'odeurs... Le tabac, ça sent mauvais. Enfin... Certaines notes du tabac chaud peuvent être agréables (c'est d'ailleurs utilisé en parfumerie). Mais le tabac froid. C'est horrible. Quand tu fumes, tu pues toute la journée et tu ne le sais pas. Tes doigts sentent, tes vêtements sentent... Et puis toi, comme t'es pas très futée, tu rajoutes du parfum dans ton cou... Bah oui ! Tu ne sens pas que tu sens le tabac, alors pourquoi y aller en douceur ? Donc tu cocottes un genre de mélange parfum + tabac qui est totalement immonde, mais tu le vis bien.

Tes cheveux sentent, tes vêtements sentent... C'est effroyable.

Autre gros souci : ta peau. Tu ne t'en rends pas compte, mais le tabac accélère le vieillissement de tes cellules à une vitesse pas croyable. Le fait de fumer te crée des rides autour de la bouche alors que normalement tu ne devrais pas les avoir. Et surtout, cela te grise le teint. Tu dépenses des sommes folles en cosmétiques et maquillages, mais évidemment tu préfères fumer... Et donc anéantir tes efforts pour être une bombe. Qu'est-ce qu'on peut être bête parfois !

Évidemment je ne vous refais pas le couplet sur l'argent. Mais oui, fumer coûte cher. Cela te ruine même. 

J'ai tenté d'arrêter de fumer une première fois, pour des motivations financières. Pour m'aider, j'ai remplacé les cigarettes par des cigarettes pharmaceutiques. Celles qui sentent le shit ouais. T'es pas la moins regardée dans la rue. C'est dégueulasse, ça n'enlève pas du tout l'addiction au geste. J'ai tenu 3 semaines je crois. J'ai repris direct et de plus belle.

Quelques mois après, j'ai tenté d'arrêter en réduisant peu à peu le nombre de cigarettes consommées par jour. De 15 à 10, 10 à 5... Et j'ai repris plus fort parce que je n'y arrivais pas. Je suis remontée à 15, voire un peu plus direct, juste pour me venger.

Et puis il y a eu le déclic, le 31 décembre 2010... J'étais à une fête pour le Réveillon. Et j'étais la seule fumeuse. Non, nous n'étions pas 4... Mais les fumeurs étaient tous en train d'arrêter. Je m'étais retrouvée toute seule à fumer dehors, en petite robe de soirée. La déprime totale. Ce soir-là, j'ai à peine fumé.

Le lendemain, j'ai eu une révélation, la nuit dans mon lit. Je n'arrivais pas à dormir. Et dans ces cas-là, vous savez ce qu'on fait ? On calcule des trucs, on pense à des choses chelou. Là, je me suis "amusée" à voir comment je pourrais faire pour partir en vacances à l'Île Maurice, parce que c'était mon rêve. Je voulais voyager plus. Je réfléchis, je retourne le problème dans tous les sens. 1800 € environ pour partir là-bas. Mais comment trouver l'argent... Je calcule comment faire. J'arrête de manger ? Je vis sous un pont ? Oh bah tiens, attends je vais calculer combien de dépense en cigarette. A mon époque, le paquet était environ à 6€ je crois (5, 80 mais je ne suis pas très sûre). Je fumais environ un paquet par jour, j'arrondis... 6 x 28 (j'arrondis à 28 jours de fumage par mois au lieu de 31, ça fait une moyenne. Et puis il y a toujours les clopes qu'on donne, etc.) et je multiplie ça par 12 pour faire l'année. Résultat : 2016. 2016 euros de dépensés par an en tabac. Pour rien en fait. Pour me rendre "cool".

Là, je suis un peu redescendue. Et j'ai continué à cogiter. Et c'est là que j'ai compris que la clope était la patronne. J'ai revécu mon Réveillon à fumer seule dans le froid, le lever 10 minutes plus tôt, les arrêts de métro en avance pour avoir le temps de fumer. Bon sang, combien de fois un fumeur se dit "attends je vais faire ça pour avoir le temps de fumer". (ouais, je sais que tu sais que j'ai raison). En fait, la cigarette me volait mon rêve de voyager.

On se dit qu'on est le chef de sa vie, mais quand on fume, on laisse le pouvoir à la clope. J'ai réalisé tout ça cette nuit-là. Ce n'est pas que l'argent ou que la santé qui m'a fait le déclic. Le déclic pour moi, ça a été de me rendre compte que je me privais de choses et que je changeais ma vie pour la cigarette. Et là, ça a été beaucoup plus facile d'arrêter puisque là motivation était là. Même la rébellion je peux dire !

Je comprends totalement les gens qui galèrent pour arrêter. Tant qu'on n'a pas eu son propre déclic, c'est très, très dur. Une fois qu'on réalise notre bêtise, là ça passe beaucoup plus simplement. Enfin... les premiers jours !

Comment j'ai arrêté concrètement ?

Simple. J'ai fini mon dernier paquet le 3 janvier et je me suis laissée juste une dernière clope dans mon paquet. C'était un peu un symbole. La dernière cigarette que je ne fumerai pas. Évidement, j'ai enlevé toutes les autre cigarettes et briquets de mon appartement, de mon manteau, mes sacs, etc.

J'ai ensuite pris des nicorettes à mâcher à la pharmacie. Alors... Ce ne sont pas des chewing gum hein. Moi j'ai cru aussi. Bwaaaaah ! L'erreur. On mâche 2 fois, on laisse diffuser la nicotine pendant 10 minutes, on remâche, on laisse diffuser, et ainsi de suite. Sinon on se prend un shoot de nicotine hyper violent. J'ai du recracher ma première nicorette parce que je n'avais pas eu cette information. Donc je vous le dis : on ne mâche pas ça comme un chewing gum !

La nicorette a bien aidé les premières semaines. Envie de fumer : PAF nicorette. Il faut je pense un substitut. Le plus dur, c'était les moments "sociaux". Evidemment, il y aura toujours des fumeurs autour de toi. Qui fument. Et te disent en fumant "ouais c'est bien que t'arrête" ++ Crachage de fumée dans ta tronche. J'avoue, j'ai un peu mis de côté mes amis fumeurs pendant quelques mois, le temps de me sevrer un peu.

Quand j'ai arrêté, j'étais en vacances. Donc les gens du bureau ne me voyaient pas. Je ne suis pas partie, je suis juste restée chez moi. Au mon retour, les gens m'ont tous dit "waou mais t'as super bonne mine !". Ok. Donc les effets sur la peau sont HYPER rapides et HYPER visibles. Et ça... pour une nana qui bosse dans la beauté... Je ne vous fais pas un dessin. C'était ra-di-cal. Et de jour en jour, j'ai vu la qualité de ma peau s'améliorer.

Au niveau du souffle et de la respiration, c'était aussi le grand changement. Au bout de 3 étages, j'étais morte. Au bout de 2 ou 3 mois, je courais, je n'étais pas essoufflée et j'hallucinais. En mode "ah ouais en fait ça m'handicapait vachement cette connerie de tabac". 

Ma tactique pour me motiver : mettre l'argent économisé de côté pour voyager. Je vous rappelle que le déclic est un peu venu comme ça. Je prenais mon billet de 5 € tous les jours et je le mettais dans une tirelire. Mission : partir avec cette argent en Islande au mois de mai suivant.

Le plus dur, c'était les temps d'attente. Avant, quand j'avais un rendez-vous et que la personne n'était pas là, j'allumais une cigarette pour l'attendre. Ca donne de la prestance. Tous les moments d'attente étaient terribles. Du coup, j'ai commencé à arriver aux rendez-vous pile à l'heure. Ou alors, astuce : tu joues à Angry Bird ou à Candy Crush au lieu de fumer. Ou sinon, tu prends un yo-yo ou un truc dans le genre.

Les 3 premiers mois ont été hard, mais pas trop. Le troisième mois a été un enfer. Parce qu'on croit qu'on a gagné, mais pas encore. Les envies reviennent souvent, plus fortes et plus dures à gérer.
Les rêves chelou ont commencé à cette période. Je rêvais que je fumais. Le matin je ne savais plus si c'était un rêve ou si j'avais vraiment fumé. Je culpabilisais, je m'en voulais. Je sentais mes doigts et je comprenais que ce n'était qu'un rêve. Ouf.

Après 3 ou 4 mois, j'ai arrêté les Nicorette et j'ai transformé avec des chewing-gums et... de la nourriture. A partir de mars/avril 2011, je ne m'arrêtais jamais de manger. Je mangeais pendant les repas, entre les repas et entre les entre-repas. Tout le temps. Résultat au mois de mai 2011, j'avais pris 10 kg. Bam ! Dans ta face.


Mais tant pis, c'était peut-être le prix à payer. Mais la bonne nouvelle, c'est que j'avais tenu et que j'avais pu m'offrir mon voyage en Islande. Je pense que c'était une bonne idée de m'offrir un cadeau avec l'argent économisé avec l'arrêt du tabac. Quand j'étais là-bas, j'étais trop fière. Genre "ouais j'ai cessé de fumer ouais. Je suis ici grâce à ça".

L'Islande, premier cadeau "arrêt tabagique".
Ah oui, parce qu'il faut savoir que les premiers jours, les gens sont trop derrière vous. Genre "ouais allez courage, tu vas y arriver. C'est bien ce que tu fais". Les mois d'après, tout le monde s'en fout. "Bah quoi, c'est bon t'as arrêté de fumer maintenant". Ouais... Enfin... Au bout de 6 mois, t'es pas totalement sevré non plus. Cela reste dur. Si vous avez des gens qui arrêtent de fumer autour de vous, n'arrêtez JAMAIS de les encourager. C'est dur encore 1 an après. Bon... Au bout de 10 ans vous pouvez vous calmer, ça deviendra juste super lourd.

Au mois de mai, j'étais à mon sens sûre de moi et de mon arrêt tabagique. J'en ai donc profité pour commencer à perdre les 10 kg que j'avais engrangé. Cela à pris quelques mois pour tout perdre et revenir à mon poids de forme. Mais voilà. Finalement, ça a été dur, cela n'a pas été sans craquage. J'avoue, j'ai fumé une taf au bout de 6 mois d'arrêt. Elle m'a tellement donné envie de vomir et fait tourner la tête que j'ai définitivement tiré un trait sur la clope. Pour toujours.

Maintenant, j'ose montrer mes dents !
Une fois que j'ai perdu mes kilos et de bien me stabiliser (il y a un an à peu près), je me suis dis que voilà, cela signait la fin de mon aventure avec la cigarette. C'était fini, derrière moi. Je me suis donc offert le dernier cadeau avec mes économies de "non-fumage" (il y a eu d'autres voyages entre temps, mais je vous passe les détails). Je me suis fait retaper mes dents. Je vous rappelle qu'elles avaient pas mal morflées pendant mes années cigarette et c'était un gros complexe. Le plus gros en fait. Vous voyez la pub "vous n'osez pas sourire ?", eh bien c'était moi. En arrêtant, mes dents sont devenues un peu moins jaunes, sans rien faire. Mais ce n'était pas encore ça.


Petit blanchiment donc, enlèvement des tâches, polissage, etc. etc. J'ai retrouvé le sourire que j'aurai toujours dû avoir si je ne m'étais pas faite avoir par le tabac.

Le cheminement a été long, mais je pense qu'on peut dire maintenant que la cigarette est derrière moi. J'ai retrouvé ma silhouette, mon sourire, mon souffle et ma peau !

Ce que j'ai noté : 

- Amélioration de la qualité de la peau dès 2 semaines, puis crescendo jusqu'à environ 4 à 5 mois (moins d'imperfections, teint plus éclatant)
- Gain de souffle au bout de 2 ou 3 mois, puis crescendo jusqu'à 6 mois - un an)
- Retour du goût. Oui, les aliments sont meilleurs ! Et on sent mieux le vrai sillage des parfums... J'ai redécouvert totalement certaines fragrances. Je suis devenue super sensible aux odeurs et je reconnais des sillages beaucoup plus facilement. Et ça, c'est venu petit à petit.
- Je sens bon.
- Je vis ma vie selon MES envies et pas selon mon besoin de tabac
- J'ai de l'argent. J'ai rarement des fins de mois difficiles et besoin de racler les fonds de tiroir pour m'acheter un paquet... Vu que je ne l'achète plus (économie de 2000€ par an environ, ça aide)
- Je ne galère plus dans le froid pour fumer en hiver, j'ai donc moins de rhume et de maladie à la con.
- Je tombe moins facilement malade
- J'ai moins souvent des bronchites, angines et autres maladies qui arrivent souvent aux fumeurs
- Je ne galère plus un dimanche soir à 19h pour trouver un tabac ouvert pour faire le plein. Et je ne trouve plus de stratégie chelou pour aller fumer pendant un dîner où il n'y a que des non-fmeurs.
- Je vis très bien les voyages en avion de plus de 3 heures.

Voilà donc comment j'ai arrêté de fumer. Vous connaissez toute l'histoire.
Les jeunes, ou plus globalement ceux qui ne fument pas encore, franchement économisez-vous tous ces embêtements. Ca ne vaut pas le coup de fumer. C'est tellement relou d'arrêter. Tellement relou de perdre le poids lié à l'arrêt. Sérieux, j'ai du racheté tellement de vêtements qui maintenant ne me vont plus parce qu'ils sont trop grands. L'horreur ! Ces heures de shopping gâchées.

Non vraiment, même si vous trouvez ça cool, honnêtement ça ne l'est pas. Vous serez bien plus cool à trouver des excuses "lolesques" pour éviter de fumer et surtout tourner en dérision les fumeurs qu'en vous mettant bêtement une clope dans le bec. Faites des économies, ou acheter plutôt du vernis à ongles.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les mettre en commentaire, je répondrais avec plaisir. Si j'ai la réponse bien sûr !

CONVERSATION

66 commentaires:

Anonyme a dit…

Oh la la...le rêve qui nous fait oublier si l on a arrete ou pas est super flippant.
Cela fait 11 ans que j ai arrete et il m arrive tjrs de le faire!!
Felicitation! Charlie

sclaera a dit…

Bonjour Magali!!

Bravo pour ton arrêt du tabac et un grand merci pour cet article qui tombe très bien pour moi puisque j'ai arrêté de fumer depuis 15 jours!
Alors j'ai 2 petites questions:
- comment as tu fait pour te passer des substituts nicotiniques ( d'un seul coup, progressivement, est ce que c'était dur)?
- pour le blanchiment dentaire, t'es allée chez un pro ou dans un "bar à sourire"? ( je compte m'en offrir aussi pour me récompenser ;-)
Bonne continuation de fêtes de fin d'année et encore bravo pour ton arrêt!

Beauté Blog a dit…

Charlie : Terrible ce rêve. Tu culpabilises de ouf alors que... Bah non ! T'as pas fumé en fait !

Sclaera : Ca s'est fait petit à petit pour l'arrêt des nicorettes. Je ne l'ai pas vraiment calculé. J'en prenais de moins en moins, puis plus du tout. Je crois qu'au bout d'un moment, ça te dégoûte quand même un peu. Le goût est un peu dégueulasse en fait.

Et pour le blanchiment : chez une pro, ça m'a coûté une hanche, mais c'était compris dans la cagnotte "stop tabac". Si vous voulez les coordonnées de the best dentiste ever...

Lilou83600 a dit…

J'aimerais avoir cette volonté que tu as eu d'arrêter de fumer, mais ce n'est malheureusement pas d'actualité...

Anxtra H. a dit…

Félicitation à toi !
Je sais que c'est dur d'arrêter, moi c'était plus une obligation qu'un choix, je suis tombée enceinte donc adios la clope direct. Vu l'arrêt brutal et sans substituts c'est super dur mais finalement la satisfaction d'avoir un bébé en bonne santé était ma récompense et le but que je voulais. Et depuis j'ai du en refumer une et dégoutée. Bien contente d'avoir arrêté ^^

Bonnes fêtes à toi :)

Les causettes de Célestine a dit…

Chouette article!
J'ai une amie qui traverse cette angoisse en ce moment, elle fumait depuis 15 ans, 1 paquet par jour, et elle vit un calvaire. Je ne sais pas trop comment l'aider, à part en l'encourageant. Elle a stoppé depuis 3 mois et c'est toujours l'angoisse. Quelle crasse cette clope!

Anne Onyme a dit…

Article sympa qui permet de mieux te connaitre.

Pour a part, j'ai arrêté de fumer il y a un peu plus de 2 ans. J'ai arrêté net, du jour au lendemain mais il le fallait, j'étais enceinte.

J'ai bien fumé une ou deux clopes depuis mais franchement, je me demande bien quel plaisir j'ai pu avoir en fumant tellement ça pue !!

flopy a dit…

Bonjour Magali!
Quel plaisir de lire un article où je me sens à 100% concernée sur mon blog préféré! Comme je comprends chacune de tes phrases! J'essaye d'arrêter de fumer, et ma pire angoisse c'est effectivement les temps d'attente!
Les questions sont les bienvenus alors voici la mienne: avec le recul, penses-tu que tu aurait pu passé à côté de la prise de poids? Etant déjà en surpoids, pas facile de m'imaginer prendre encore 10kg ...
En tout cas, félicitations à toi !

CheckYourBeauty a dit…

j'ai arrêté de fumer il y a 10 jours. Je ne voulais surtout pas que ce soit une "bonne résolution" de la nouvelle année, donc un lundi, je suis sortie du métro, j'ai fumé la dernière cigarette de mon paquet et j'ai dit "c'est la dernière". Je suis tout à fait d'accord avec toi pour dire que pour arrêter, il faut avoir eu un genre de déclic. Tous les gens qui ont réellement arrêté de fumer autour de moi ont eu ça. Pour l'instant, je m'autorise à fumer un peu quand je bois un verre, etc, mais je ne fume plus du tout le reste du temps, la journée, au bureau, chez moi, etc. Et je n'en ai pas du tout envie. En tout cas j'espère aussi pouvoir écrire un article de ce genre sur mon blog d'ici un an !

Misato a dit…

Haha, les rêves de l'ex fumeur qui rêve qu'il est en train de fumer, je connais aussi ! :D

Ca va bientôt faire un an que j'ai arrêté. Les trois premiers mois sont les plus difficiles. Après, ça va de mieux en mieux. J'ai encore des envies mais elles passent vite.

Niveau améliorations par contre, perso je n'ai jamais eu l'impression de récupérer mon souffle, mon goût ou mon odorat (soit ils étaient déjà bons à la base, soit ils resteront pourris toute ma vie ;) )... Par contre ne pas avoir les mains qui puent, ça, c'est juste un vrai bonheur ! :D

Mais le pire dans cette histoire c'est que j'ai aussi pris 10 kg. En l'espace de 4 mois. Pas moyen de les perdre pour l'instant... Comment as-tu fait, Magali ? En combien de temps as-tu réussi à les perdre ?

Bravo en tous cas, j'espère continuer sur la même voie que toi ;)

Beauté Blog a dit…

Lilou83600 : Le déclic viendra !

Flopy : Disons que j'ai perdu ces kilos assez facilement. J'ai perdu 6 kg en 3 mois, sans régime drastique, juste avec mes protéines "Control". J'avais fait un article dessus, mais le programme n'existe plus malheureusement. Les 4 derniers ont suivi dans les mois qui ont suivi. J'ai surtout réappris à manger.

En fait, le vrai soucis, c'est qu'il faut changer son alimentation. Fumer grille des calories. Donc si tu manges comme quand tu fumais, tu vas grossir un petit peu. Bon, moi j'ai mangé comme quand je fumais + comme une goinfre. Donc évidemment, j'ai gonflé direct.

Mais je connais des gens qui n'ont pris qu'un ou deux kilos, histoire de se caler avec la baisse de calories brûlées par la clope. Je pense que si tu fais un combo : arrêt du tabac + sport, ça peut être une bonne idée. Déjà parce que le sport va te déstresser et parce que ça va t'éviter de prendre une taille de pantalon, comme moi.

Beauté Blog a dit…

Misato : J'ai pris les 10 kg en 4 mois à peu près. J'ai pas vraiment vu le truc venir. Donc je me suis retrouvée un jour sur ma balance et j'ai fait "waaaaaou".

J'ai perdu 6 premiers kilos en 3 mois et le reste s'est égrainé sur les mois suivants. J'ai fait ça avec une méthode qui s'appelle Control et qui depuis n'existe plus. Ce qui est vraiment dommage.

Camélia B. a dit…

Je ne fume pas et je n'ai jamais voulu essayer, enfin si une fois en cachette quand j'avais 12 ans mais j'ai eu tellement peur de m'étouffer que j'ai soufflé dedans au lieu d'aspirer. Mon père fumait quand j'était jeune, mais il a arrêté parce qu'on lui a demandé (on cachait ses paquets et on lui demandait tout le temps d'arrêter). Je pense que c'est l'odeur qui m'a dérangée quand j'était jeune.
Je trouve ton histoire très encourageante et je pense la montrer à mes amis qui essaient d'arrêter.

Félicitation

Tiff a dit…

Super cet arrêt!!!!! félicitations! ca a l'air très difficile d'arrêter! Moi je n'ai jamais fumer et je suis bien contente!!!! L'oderu de la cigarette m'insupporte, sans parler de l'haleine si agréable des fumeurs ;)

http://mabulledepensees.blogspot.fr/

Mélanie Jublot a dit…

Bravo! Félicitations pour cet arrêt! Et super article (y) !
Je n ai jamais fumé ni même essayé (je n en voyais pas l intérêt) mais je suis accro au café et thé!!!!! vive la couleur des dents LOL...
Alors je veux bien l'adresse de ton dentiste stp :) Merci!

Anne-Laurier a dit…

Je viens de passer les 4 mois sans clope et c'est vraiment une délivrance, je me retrouve bien dans ton témoignage (même si depuis plusieurs années je fumais bien moins, ça devenait limite ridicule de continuer d'ailleurs tellement je fumais peu...)
Pour me féliciter des 3 mois sans clope (hey, un trimestre quoi !) je me suis offerte la Vice 2 ^^
J'ai la chance d'avoir des amies non fumeuses ou des vraies amies fumeuses qui me félicitent et me motivent constamment.
Bref, ton article est un petit plus dans mon combat contre la clope, ça me rappelle que j'ai raison de m'accrocher !

Clarita a dit…

Merci pour ton témoignage, c'est encourageant, et flippant en même temps! ça a l'air si difficile.... je fume environ comme tu fumais, 10-15 clopes par jour, je voudrais arrêter mais ce qui m'angoisse terriblement, pour la flippée de la balance que je suis, est évidemment de prendre du poids.
J'ai beau me raisonner et savoir que les effets positifs sont bien plus nombreux, je me dis que si je cumule arrêt + prise de poids, je vais juste craquer!!
Une très bonne amie en est à son 4ème mois d’arrêt, et elle ne sort plus car elle a peur d’être tentée, redoute les vacances et les moments apéro/clopes et déprime à mort.... J'ai l'impression qu'on est quasi à vie un ex fumeur, des gens qui ont arreté depuis des années me disent qu'ils y pensent encore. C'est ton cas aussi?
Mais respect en tout cas!

Kallyane a dit…

Bravo pour cet exploit ! Je ne sais pas combien c'est difficile, mais je le sais un peu. Mon copain était un fumeur, lui n'est pas passé par toutes tes phases, il a arrêté net (et pourtant c'était aussi un gros fumeur).
Par contre il a repris en cachette, sans que je le sache (il m'a dit : Demande moi d'arrêter, je lui ai demandé pour le motiver mais qu'il fume ou non ne m'embêtait pas trop trop, même si oui quand même). Donc ca fout un peu les boules parce que quand je lui ai reproché, c'était ma faute ! Bref.
Lui aussi du coup a pris 10kg d'un coup et il n'est pas passé par les produits de substitution il a juste acheté des sucettes. Oui pour le manque du geste, du fait d'avoir quelque chose entre les lèvres... les sucettes ! Alors si on a la volonté, on peut y arriver, même qu'avec des sucettes (même si ca nique aussi les dents et ça fait grossir).

Bon courage en tout cas ! pour continuer dans cette lancée!
(et lui aussi ca l'a dégoûté quand il en a fumé une quelques mois après... ;))

Bises

meilybeautymakeup a dit…

Félicitations ! Tu peux être fière de toi ! J'ai fumé 2 fois pour tester mais je n'ai pas du tout aimé, donc heureusement pour moi ! Merci d'avoir livré ton expérience je pense que ça pourra aider certains fumeurs qui souhaitent arrêter.
Bises.


Par Mélissa
Blogueuse beauté
http://meilybeautymakeup.wordpress.com

Anne a dit…

Ca fait trois mois que j'ai arrêté de fumer et tout comme toi j'ai plusieurs fois rêvé que je fumais, au réveil j'étais dégoutée d'avoir "craqué"... pour rien ^^ Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule, je pensais que c'était parce que j'avais arrêté du jour au lendemain, que je n'étais pas vraiment prête à arrêter...
Félicitations en tout cas.

patounettechatte a dit…

Coucou, voilà un article qui mer parle !!! Je fumais 2 paquets/jour, dés mon réveil et toute la journée : une horreur et quand je sortais avec mes copines.... Bref une vrai accro : crise de nerf quand j'avais pas mes clopes, capable de faire des kilométres pour mon paquet !!!! Mais je m'en foutais !! Le déclic ? l'amour !!! Et oui je suis tombée amoureuse de mon homme un non fumeur, sportif et fréquentant quasiment que des nons fumeurs !!! Bonjour les soirées à me geler sur le balcon pour pas "enboucaner" les salons non fumeur !!! Et puis j'ai décidé d'arreter et là mon père me sort : "tu en est incapable" !!! Ni une ni deux : j'ai écrasée ma dernière clope pour toujours !!! ça fait 17 ans, j'ai jamais repris une taffe !!! Et malgrès le fait d'être super accro et bien cela fut facile, je dirais même d'une facilité déconcertante !!! Et je fumais 2 paquets/jour !!! J'ai remplacé ma clope par un bon vieux "hollywwod" l'espace de quelques mois !!! Mon teint, mon souffle tout s'est amélioré, je me suis mise au sport et voilà !!! Le plus motivant ? Toute ma famille à fini par suivre mon exemple et il n'y a plus de fumeurs chez nous... Alors je te félicite et j'encourage les accros à suivre ton exemple !!! Purge ! j'ai pondu un roman...

nuce isbeautiful a dit…

salut Magali! bon bah tout d'abord bravo même si ça fait 2 ans et demi :) c'est un post super intéressant et certainement très utile pour les jeunes et très jeunes lectrices qui pensent que fumer c'est cool. J'ai 19 ans et effectivement la clope a toujours été un moyen de s'intégrer socialement aux "hypes", du collège, du lycée, ou de la fac... c'est suivre le mouvement de groupe, comme facebook ou avoir des fringues de marques... Je fume personnellement de temps en temps aux soirées,parce que oui c'est un moyen de s'intégrer, et puis j'ai toujours trouvé ce geste plutot cool... j'ai effectivement peur qu'un jour je me mette à fumer quotidiennement, mais bon je ne tire pas forcément de plaisir à fumer une clope j'aime bien plus le chocolat lol.J'ai une petite question est ce qu'après tout ce temps tu as une envie de fumer violente lorsque tu sens la fumée d'une clope?
en tout ça fait tellement peur de voir tous les efforts pour se détacher de ce si petit truc.

Chris Cappigny a dit…

Le tabac c'est l'enfer. J'ai arrêté il y a 7ans et demi, et parfois j'ai encore envie d'en griller une, pour me détendre en cas de gros stress ou pour passer un moment cool avec mes copines, mais je résiste, et chaque jours est une victoire.
Comment aider quelqu'un qui arrête de fumer? Ne pas le/la décourager, détourner son attention de la clope, aller se promener, occuper ses mains...sortir du cercle infernal de la clope c'est dur mais une fois qu'on y arrive c'est agréable et ça motive !!! bon courage à tous ceux/celles qui arrêtent et bravo pour cette victoire Melle Beauté Blog :)

Isada Lim a dit…

Très, très bien cet article ! J'ai 49 ans, je n'ai jamais fumé, mais j'ai subi les fumeurs (amis, collègues, entourage), dans le quotidien, les fêtes, le lieu de travail, les restos, etc... Quel soulagement quand de nouvelles lois sont apparues qui ont permis à tout le monde de ne plus se faire asphyxier sans broncher ! Mais quelle hypocrisie bon sang, quand l'Etat s'en met plein les poches avec le tabac et se plaint après du trou de la Sécu ! Oui car il n'y a pas que le cancer, il y a aussi les allergies respiratoires, l'asthme, les bronchites, etc... (voire les parents fumeurs qui envoient leurs 2 gosses régulièrement en cure pour leur asthme, si, si ça existe, ce sont d'anciens voisins ...). Il y a toujours des fumeurs (mon conjoint fume modérément), mais maintenant au moins, il y a respect du non-fumeur et je suis contente de ne plus passer pour une chieuse quand je dis que la fumée me dérange ...

Kelenia a dit…

Moi aussi j'ai arrêté de fumer, et cela pour plusieurs raisons : ça pue, ça coûte cher et c'est pas bon pour la santé.

L'odeur de tabac froid sur les doigts, les fringues et dans les cheveux c'est vraiment dégueu !

Je me reconnais aussi dans ton post quand tu parles de galère pour trouver des cigarettes le dimanche soir. Obligée (et oui c'est le mot !) de sortir alors que t'aimerais bien rester chez toi au chaud...

Et puis la santé, les poumons qui morflent, le coeur, le souffle. Moi ça me faisait un peu flipper tout ça...

Sans parler du fric que ça coûte, tout ça pour se ruiner la santé et enrichir des empoisonneurs...

Aujourd'hui ça fait plus de 2 ans et je suis bien contente de m'être débarrassée du tabac. J'suis bien consciente aussi qu'une seule bouffée peut suffire à retomber dedans. Alors je n'oublie pas toutes les bonnes raisons qui m'ont motivées.

Et je pense que la clé de la réussite, c'est la MOTIVATION justement !!!

A vous de trouver les bonnes raisons pour arrêter, et la liste est longue !

Courage à ceux/celles qui sont en train d'arrêter de fumer, y'a de quoi être fier !! :)

Lauca a dit…

Bonjour Magalie, je ne fais pas partie des fumeuses et même si dans un sens, ce post ne me concerne pas, je trouve qu'il est vraiment très très bien. Il n'est pas du tout moralisateur et il est très instructif, ce qui pourra surement aider les personnes qui auraient envie d'abandonner.
Donc bravo pour ton arrêt de la cigarette, et bravo pour cet article.
Bonne fêtes de fin d'année!

LyrAsriel a dit…

En Septembre 2012, j'ai fait un séjour à l'hôpital de quelques jours pour un pneumothorax et forcément, les médecins me disaient que je ferais mieux d'éviter la cigarette pendant au moins un temps et si possible carrément arrêter. Je fumais depuis environ 10 ans mais j'ai arrêté du jour au lendemain. Un poumon qui se casse la gueule, ça peut calmer! Je n'ai eu aucun problème pour arrêter et même de me retrouver avec des fumeurs ne me dérangeait pas. J'ai attendu un peu et limite je fumais juste une ou deux cigarettes avec ma mère quand je rentrais pendant les vacances scolaires. Pendant 6 mois tout se passait bien et je ne sais pas pourquoi j'ai repris (période des examens et des dossiers à rendre, ça devait me stresser un peu). Bref j'ai repris depuis mais au moins je sais que je suis capable d'arrêter du jour au lendemain (j'ai juste pas encore le "vrai" déclic pour l'instant). Mais je me dis quand même que c'est bien dommage de pas avoir continuer sur ma lancée alors que j'étais super bien partie. Le seul truc qui m'a bien dégoûtée, c'est que j'ai pris 8 kilos en 6 mois. Pareil, je n'arrêtai pas de manger ! J'ai du faire un stage à l'étranger pour mes études et là bas, je me suis mise au sport (miracle!). Et aujourd'hui, j'ai quasiment perdu les 8 kilos que j'avais pris. Bref... Concernant le rêve dans lequel on fume, je ne l'ai jamais fait !
Même si ce n'est pas d'actualité encore pour moi (même si je sais qu'il le faudrait quand même hein), j'aime bien lire les témoignages des gens qui ont arrêté !

LBnW a dit…

Bonjour Magali!
Félicitations pour ton arrêt du tabac!
J'ai été fumeuse pendant qq années, c'est mon copain qui m'a fait arrêter. Mais je reprends toujours un paquet pendant ma semaine d'exams... Ca aide à calmer (ou pas...?) la grande stressée que je suis. Au moins ça a un effet placebo. Le plus étranger c'est que je n'ai jamais été acro à la cigarette, c'est le fait de voir les gens fumer qui me donne envie. Je peux passer une semaine seule sans en avoir envie, je n'y pense même pas d'ailleurs.
C'est vrai que ce qui fait bizarre quand on ne fume plus c'est attendre qc : quand tu ne fumes pas tu as l'impression que tout le monde te prend pour un seul au monde, mais pas quand tu fumes, genre la cigarette est ton amie... Etrange!

Félicitations encore!

Gros bisous :)

Anonyme a dit…

Bravo pour cet article!

Angie a dit…

Je m'apprête à re-arrêter de fumer moi aussi (j'avais tenu 3 ans la première fois) et je pense que je viendrai relire ton article dans les moments difficiles :)
Ça me l'avait fait aussi, l'histoire du cauchemar où tu es persuadée au réveil que tu as fumé en vrai et que du coup, t'as envie de te fouetter avec des orties pour faire pénitence. Là on voit à quel point on a pu être accro !
Bref, bravo pour ton article et bravo aussi de tenir encore aujourd'hui : félicitations !

Angie a dit…

Je m'apprête à re-arrêter de fumer moi aussi (j'avais tenu 3 ans la première fois) et je pense que je viendrai relire ton article dans les moments difficiles :)
Ça me l'avait fait aussi, l'histoire du cauchemar où tu es persuadée au réveil que tu as fumé en vrai et que du coup, t'as envie de te fouetter avec des orties pour faire pénitence. Là on voit à quel point on a pu être accro !
Bref, bravo pour ton article et bravo aussi de tenir encore aujourd'hui : félicitations !

Esprit-Beauty a dit…

Je ne fume pas mais en tout cas je trouve que c'est super de raconter ton expérience !!!!

Et félicitations et presque joyeux anniversaire d'arrêt :)

Anonyme a dit…

Je n'ai pas lu tout l'article ni tous les commentaires, ce que je peux juste ajouter c'est qu'au delà de l'aspect physique, financier, le plus important reste l'impact sur la santé. Mon père a aujourd'hui un cancer du poumon, il n'a que 47 ans...Arrêtez tant qu'il est encore temps. Je sais qu'on se dit qu'on verra ça plus tard, qu'il y a le stress du travail, de la vie familiale etc mais un jour il est trop tard et le cancer du poumon est l'un des plus meurtriers. Et je peux vous dire qu'il est très dur à mon âge de réaliser que l'on va perdre son père si jeune.
Bon courage à toutes celles qui vont prendre ou ont pris la décision d'arrêter et celles qui ont déjà arrêté !

marie deplat a dit…

Bravo pour cet article ! Vraiment.
Je ne suis pas fumeuse et ne l'ai jamais été (non pas une seule même pas). Mais c'est un sujet sur lequel je me pose très souvent des questions parce que c'est quelque chose que je ne comprend pas. Enfin ne comprenais pas. En grandissant et en voyant des gens autour de moi en souffrir (ma tante surtout), j'ai un peu mieux compris. J'ai trouvé ton article très touchant et concernant même pour une personne pour moi qui a priori n'aurait pas du être intéressé par un tel article(pour tout te dire je t'avoue ne pas beaucoup commenter tes articles voir pas du tout et là je me retrouve à prendre un temps pour y répondre ...).
Bref, merci pour cet article tout simplement. Je ne sais pas vraiment si tu as encore besoin d'encouragement mais puisque tu en parles dans ton article je voulais le faire quand même. Tu es vraiment une personne ravissante et sans parler uniquement de beauté intérieur je reste persuadé que cette expérience participe à rendre ton blog aussi réjouissant pour nous.
Je t'embrasse Magalie et encore merci pour tout ce que tu fais pour nous (et pour toi !).
Milles baisers, nougatine et caramel, on t'aime putain !

Louise a dit…

Bonjour Magali,
merci pour cet article qui me motive terriblement!
Peux tu nous donner les coordonnées du dentiste miracle??
merci beaucoup

Louise a dit…

MERCI MAGALI POUR CE SUPER ARTICLE QUI EN CE DEBUT D ANNEE TE DONNE ENVIE DE PRENDRE DE BONNES RESOLUTIONS
PEUX TU NOUS DONNER LES COORDONNES DE TON DENTISTE ?
ENCORE FELICITATIONS
LOUISE

Beauté Blog a dit…

Clarita : non j'en ai plus du tout envie. Par contre, la fumée des autres m'agace au plus haut point. J'ai envie de les baffer. Les gens font pas attention de cracher leur fumée dans le visage des gens derrière eux ou pas. C'est horrible. Mais à part ça, j'ai plus envie de fumer. Au contraire !

Anonyme : oui bien sûr le plus important c'est la santé et éviter les cancers (poumons, gorge, langue...) mais en vrai quand t'es fumeur, tu sais ce que tu risques, mais tu t'en fous tellement. Ce qui est hautement débile. Mais on croit que ça n'arrive qu'aux autres. Courage pour ton papa :(

Et ma dentiste c'est Hadia De Charrière, venez de ma part, elle sera heureuse. 39 r Annonciation
75016 PARIS (mais je crois qu'elle a déménagé son cabinet)

KOMUNAK a dit…

Bonjour !
Après avoir arrêté un an en 2011 - puis repris car stressée par la construction d'une maison! -
j'ai arrêté à la fin de l'été. Je me laissais la fin d'été avec toutes les soirées etc. Puis j'ai arrêté.
Je me sens beaucoup mieux évidemment depuis, et je me retrouve totalement dans ce que tu décris, dans le sens où tu es "esclave" de la clope... Et je pense que beaucoup de fumeurs n'en ont pas conscience, et qu'il faut être "ex fumeur" pour comprendre que beaucoup d'actions dans la journée sont réalisées A CAUSE de la clope !

Un livre m'a aidé pour l'arrêt : "la méthode facile pour en finir avec la cigarette" d'allen carr...

Ce livre m'a énormément aidé dans le sens où "il t'accompagne" vers ta dernière clope, et surtout, il te prépare bien au "après"...

C'est un truc super important car je n'ai pas pris 1 kilo depuis mon arrêt du tabac ! Je n'ai rien fais de plus, ni de moins. Pas de sport, pas de substitut, rien !
Juste lire ce livre :)

Seulement, ce livre m'a aidé à appréhender ce "petit monstre" comme il l'évoque, et je savais que ce creux au fond de mon ventre, n'était pas la faim mais la nicotine. Donc, je ne mangeais pas, je buvais du thé!

Bref, tout ça pour dire qu'avec un petit déclic, et un peu de courage, il est "facile" de dire stop à cette dépendance...

lilith a dit…

Génial cet article je ne savais pas que tu avais été fumeuse...
Je suis contente de lire ton expérience car j'essaye en ce moment d'arrêter, je pense que je n'ai pas encore eu le vrai déclic comme toi car j'en fume encore un peu mais j'ai déja diminué de moitié ma consommation, ton article tombe très bien ça va me motiver ! Bravo à toi en tout cas :-)

thibaudd a dit…

Pour ma part, j'ai arrêté de fumer le 9 janvier de l'année dernière. Avec deux paquets par jour, j'ai eu, comme toi, des difficultés les trois premiers mois ou j'ai plus d'une fois faillit craquer mais j'ai tenu bon et un an après, j'ai perdu toutes mes habitudes et toutes mes envies liées à la cigarette. Voilà pour 2013 !

Pour 2014 : Sport et Régime pour perdre tous les kilos que j'ai pris à cause de la clope.

Félicitation en tout cas

Solène69 a dit…

Un des meilleurs article que j'ai pu lire sur l’arrêt du tabac.. Franchement, j'ai décidé de l'envoyer a quelques ami(e)s fumeurs qui se plaignent souvent d'être malade ou de ne pas avoir assez d'argent ! ;-)
Et félicitations a toi, j'avais remarqué ce changement chez toi, je t'avais trouvé a l'époque plus fine, plus resplendissante plus souriante : good game !

nagandsoon a dit…

Bravo! Je suis la seule non fumeuse (avec mon mari) dans une famille de fumeurs... je n'ai jamais eu envie de fumer, j'ai essayé mais je n'ai jamais eu envie de m'y aliéner... Tu as raison, les fumeurs ne s'aperçoivent pas qu'ils sont esclaves de leur cigarette et que ça sent très fort (quand je rentre de chez mes parents, toutes mes fringues sont bonnes pour la machine, même si elles ne sont pas sales)... bref, ces vérités là, outre les problèmes de santé, ne sont pas assez dites je trouve! merci à toiç

La Boule a dit…

Que ton témoignage est intéressant! Je suis ( entre autre) tabacologue et ce que je lis correspond certes à ce qu on m a appris,mais aussi ET SURTOUT à que je transmets comme info à mes patients ....
Tout y est! Et je vois dans les comm' que cela intéresse donc je suis à la fois ravie pour toi , ravie de lire que le sevrage intéresse et marche .... Et aussi que mon atelier n est pas trop mal fichu!
J apprécie beaucoup ton passage sur le tabac et les jeunes, c est tellement difficile de s arrêter , évitez de commencer !
Je suis trop vieille pour bien appréhender le truc (bientôt 40 ans... L entrée en maison de retraite me guette si j écoute mes neveux ados!) mais franchement les jeunes qui lisez ce comm' : c est toujours ringard et ça met VRAIMENT à l écart de ne pas fumer???? Perso je n ai pas fumé ado parce que j ai tousse ++++ au seul et unique taf tiré. Que mon père avait juré de me tuer si je le faisais et parce que je trouvais que les filles qui le faisaient avaient une haleine terrible, sentaient la fumée et se mettaient dans des embrouilles pas possibles ( fumer aux toilettes, sortir du lycée pour s approsionner en dehors des heures autorisees...) " juste pour ça" ( mea culpa : le " ça" n est pas un petit " ça" et je comprends mieux aujourd'hui )
Et oui le tabagisme passif existe ( y en a qui en doute) et les lois de santé publique pour réglementer la cohabitation fumeur/non fumeur ne sont pas là QUE pour embêter les fumeurs, c est pour protéger le fumeur ;( eh oui il est le premier à profiter de sa cigarette des deux façons!) et le non fumeur.
Et à ceux qui ronchonnent qu on les exile en terrasse pour fumer je réponds que moi je ronchonne parce que je suis punie de terrasse à cause de la fumée qui me gêne.. Donnant-donnant!
Bon j arrête je suis intarissable sur le sujet et je me suis déjà trop lâchée, pardon Magali

Johanna Mathis a dit…

Félicitation ! Mon copain est entrain d’arrêter avec la cigarette électronique on verra se que sa fais !
Bon maintenant faut nous expliquer se que tu a fais pour perdre 10 kg ^^ car j'ai l'objectif de perdre 10 aussi mais je ni arrive pas^^ !
Bisous ma belle

julia guglielmetti a dit…

Wow! Moi qui ne suis pas fumeuse j'ai tout lu d'une traite ! C est bien d avoir eu le courage d'arrêter. C est vrai que je pense que tant qu'on a pas le declic c'est pas facile. Je suis justement dans l'age ou ca commence a devenir une habitude (18ans) et j ai toujours eu plein d'amis fumeur mais je sais pas.. c'est immonde, je crois que je suis pas faite pour aimer ca. Pourtant tout le monde croit que je suis fumeuse! Apparemment j'aurait une "tête de fumeuse". Enfin bref. Bravo pour ton arrêt c est vrai qu on se rend compte en lisant tout ça a quel point la vie est differente. Bravo!

Be-Bopette a dit…

Bravo pour cet article, arrêter c'est dur et le partage d'expérience dans la franchise (et l'humour :) ) ça compte beaucoup à mon avis.
Pour ceux et celles qui restent sur un échec, j'avais envie de raconter ce que m'a dit le tabacologue que je suis allée consulter : chaque tentative d'arrêt est un apprentissage, il ne faut pas trop s'en vouloir de ne pas y arriver au premier essai, il arrivera un moment ou empiler plusieurs expériences d'arrêt permettra d'arrêter pour de bon. Et c'est vrai. Et aussi, moi ce sont les patches qui m'ont bien aidée.
Tous les bénéfices décrits dans l'article me semblent plus que vrais. C'est presque une nouvelle vie après !

Anonyme a dit…

Bonjour déjà j'adore ton blog et ton style juste un petit mot pour dire que ça fait 1 mois que j!'ai arrêter après une troisième bronchite en à 1 an j'ai 45 ans cela faisait 20 ans que je fumais et j'ai fini pas trouve ça ridicule le temps qu'on gagne en arrêtant c'est juste super

Anonyme a dit…

Bonjour déjà j'adore ton blog et ton style juste un petit mot pour dire que ça fait 1 mois que j!'ai arrêter après une troisième bronchite en à 1 an j'ai 45 ans cela faisait 20 ans que je fumais et j'ai fini pas trouve ça ridicule le temps qu'on gagne en arrêtant c'est juste super

Anonyme a dit…

Bonjour déjà j'adore ton blog et ton style juste un petit mot pour dire que ça fait 1 mois que j!'ai arrêter après une troisième bronchite en à 1 an j'ai 45 ans cela faisait 20 ans que je fumais et j'ai fini pas trouve ça ridicule le temps qu'on gagne en arrêtant c'est juste super

J.L. a dit…

Bonjour,
Arrêter de fumer c'est inscrit pour moi comme le début de la prise ne main de ma santé. J'avais auparavant essayé à plusieurs reprise avec des substituts, mais c'est finalement avec un livre que j'ai réussi, il y a maintenant deux ans. Je partage mon histoire sur mon nouveau blog santé: vitalblog.fr
A bientôt
Johann

johann Lorillon a dit…

Bonjour,
Arrêter de fumer c'est inscrit pour moi comme le début de la prise ne main de ma santé. J'avais auparavant essayé à plusieurs reprise avec des substituts, mais c'est finalement avec un livre que j'ai réussi, il y a maintenant deux ans. Je partage mon histoire sur mon nouveau blog santé: vitalblog.fr
A bientôt
Johann

Virginie a dit…

Bravo à toi, j'envie ta réussite, aujourd'hui mon combat est le même avec peut être un peu de triche je compte utiliser le champix...
http://follow-the-white-rabbit.over-blog.com/
j'ai décidé de partager mon expérience sur ce blog, j'espère m'en sortir définitivement et avoir d'aussi jolies dents que toi ;)

Anonyme a dit…

Bonsoir et , merci pour votre témoignage, cela m'aide à arrêter aussi (vous c'est Angry Bird ou Candy Crush, moi je recherche sur google les "blog arret tabac") Je pense qu'en cas de grosse envie, on arrive toujours à trouver à travers tous ces textes un motivation supplémentaire. Merci, Alain.

finir-avec-tabac a dit…

Bonjour Magali
Félicitation pour ton acte très courageux qui a conduit a ton arrêt tabac. Félicitation parce que ce n'est pas facile d'arrêter de fumer avec les rechutes et l'envie de griller une cigarette qui revient de temps en temps. Mais un jour il faut chaque fumeur arrive à cela car le bénéfice est non seulement pour la santé du fumeur mais également pour celle des personne de son environnement immédiat. Il suffit tout simplement de faire un clin d’œil aux diverses maladies liées au tabagisme pour s'en convaincre. Et ce qu'on ne nous dit pas souvent et qui vrai, c'est la réduction considérable de la durée de vie du fumeur. Alors chers fumeurs pensez à vos proches et surtout à votre progéniture et rangez au placard cette mauvaise habitude.

Anonyme a dit…

Très bon article qui partage une bonne expérience d'arrêter de fumer. Je pense que ton arrête n'a pas été assez facile dites que tu fumes depuis votre adolescence. Tout le monde sache bien qu'est-ce que c'est le tabagisme, les 4000 substances toxiques qu'il contient. Une question ? Est-ce que c'est plus pratique d'arrêter de fumer en utilisant la cigarette électronique?

Pourtant, pour une telle démarche de bien changer cette habitude et d'arrêter de fumer, il faut de la volonté sinon de bien consulter un bon spécialiste de poser vos questions sur votre situation pour obtenir de bonnes réponses et avoir des conseils rapides comme tout le monde fait sur des sites de question réponse comme par exemple ce site de question réponse santé & médecine www.expenli.com/sante-et-psy/ , de découvrir de se mettre en relation directe avec des spécialiste qui vous guide dans votre arrêter de fumer.

De changer cette mauvaise habitude qu'est le tabagisme d'arrêter de fumer et de commencer à faire du sport et vos loisirs.

Donc, je te félicite de cette bonne volonté.

Amelia a dit…

L'arrêt du tabac n'est pas une chose facile ! Je te félicite pour ton courage car moi je suis retombée dedans après quelques semaines d'arrêt ! Trop dure !!!! Mais bon j'ai vu hier qu'il allait instaurer le paquet neutre donc pourquoi pas retenter ? Pour ma part cette fois je vais essayer la cigarette électronique on verra si ça marche ou pas... On m'en dit du bien comme du mal. Ici y a pas mal de témoignage de vapoteur qui ont l'air content, on verra ce que ça donne pour moi ! Je croise les doigts il est important now que j'arrête les bétises... Je me fais bientôt vieille lol ! A+

Anonyme a dit…

Bonjours moi aussij'était fumeur et j'ai trouvé un moyen sûr pour y arriver pour plus d'information aller sur mon site: www.richesseuniverselle.com

Hypno180° a dit…

Bravo pour ton parcours !!! C'est un très beau parcours et c'est admiratif de voir ton courage et ta volonté pour arrêter. En même temps à ta place, j'aurais fait la même chose en m'offrant un voyage à la clé, c'est important aussi d'avoir quelque chose qui stimule en récompense ^^.
Après je te trouve très courageuse parce qu'on sait tous que souvent quand on s'arrête de fumer, on a tendance plus facilement a prendre du poids et d'avoir le corps qui se venge. Moi personnellement j'étais fumeuse avant j'ai arrêté grâce à l'auto hypnose. J'en suis même arrivée vu que j'étais satisfaite de plus être dépendante de la cigarette, à me former à l'hypnose et me spécialiser dans le domaine. Maintenant c'est moi qui propose des séances aux autres parce que c'est essentiel pour moi d'apprendre aux autres a se débarrasser des blocages inconscients et des réflexes limitants mais aussi aider à ne pas remplacer cette addiction par une autre (comme la nourriture). En tout cas je te félicite pour ton cheminement et merci pour ton super écrit ! Au plaisir de te parler. Mélissa

Hypno180° a dit…

Bravo pour ton parcours !!! C'est un très beau parcours et c'est admiratif de voir ton courage et ta volonté pour arrêter. En même temps à ta place, j'aurais fait la même chose en m'offrant un voyage à la clé, c'est important aussi d'avoir quelque chose qui stimule en récompense ^^.
Après je te trouve très courageuse parce qu'on sait tous que souvent quand on s'arrête de fumer, on a tendance plus facilement a prendre du poids et d'avoir le corps qui se venge. Moi personnellement j'étais fumeuse avant j'ai arrêté grâce à l'auto hypnose. J'en suis même arrivée vu que j'étais satisfaite de plus être dépendante de la cigarette, à me former à l'hypnose et me spécialiser dans le domaine. Maintenant c'est moi qui propose des séances aux autres parce que c'est essentiel pour moi d'apprendre aux autres a se débarrasser des blocages inconscients et des réflexes limitants mais aussi aider à ne pas remplacer cette addiction par une autre (comme la nourriture). En tout cas je te félicite pour ton cheminement et merci pour ton super écrit ! Au plaisir de te parler. Mélissa

Unknown a dit…

Bonsoir les premieres semaines de ton arrêt tes tu senti mal. La tête qui tourne, des envies de vomirs???

Dreamsteam a dit…

J'ai arrêté il y a maintenant 2 mois pour mon bien et celui de mon entourage.
La cigarette électronique m'a bien aidé à m'éloigner de la clope.

Ramsay Générale de Santé a dit…

Bravo pour ce bel accomplissement !
Et pour tous ceux qui tentent encore d'arrêter, la Fondation Ramsay Générale de Santé participe au Mois Sans Tabac et vous propose plusieurs actions pour vous soutenir dans votre arrêt de la cigarette : l'opération "J'arrête, je jette", et le Bot Sans Tabac à retrouver sur Messenger
http://ramsaygds.com/le-mois-sans-tabac
En novembre, on arrête ensemble !

Sophie a dit…

Wow alors là félicitations !
Je tombe aujourd'hui sur cet article car je souhaite moi-même arrêter de fumer, j'ai beau avoir essayé beaucoup de méthode, je ne tiens pas... Pourtant bien sûr je ne supporte plus l'odeur sur mes vêtements, ni dans mes cheveux ni ma peau terne ni mes doigts jaunes... Mais je craque au bout de deux semaines sans cigarette je ne peux pas m'empêcher et je rechute !
Merci pour ce beau témoignage qui n'a pas été simple alors je me dis que je peux le faire ! C'est parti !
Sophie

Anonyme a dit…

Salut à tous! Moi, j'ai arrêté de fumer avec des conseils de ce blog: http://24-pharm.com/fr/arreter-de-fumer et aussi je crois que le principal c'est d'organise son espace: de ne pas avoir des cigarettes à portée de la main, etc.

- Remi - a dit…

Félicitation ! Perso j'ai arrêté de fumer grâce au e liquide bordeaux au gout de tabac ... Je ne ressent plus aucun manque grâce à ça, bon courage à tous :)

Anonyme a dit…

bonjour Jai découvert un outil très précieux pour aider a stopper le tabac j aimerais vous le faire connaitre La Méthode Subliminale pour Arrêter de Fumer
Fichier (2 x audio mp3) pour abandonner la cigarette en 9 jours pour plus d infos veuillez cliquer sur le lien
http://go.grisant63590.bernardh.1.1tpe.net

Back
to top