J'ai testé le Coolsculpting chez Lazeo

Est-ce que parfois, quand tu regardes ton corps, tu te dis pas "punaise, globalement ça va, mais si je pouvais juste enlever cette petite boule sur mon ventre/cuisses/autre partie du corps avec du bourrelet, je serai franchement méga bonasse".

Moi, tout le temps. Je suis globalement contente, mais il y a 2 ou 3 petites choses que j'aimerai bien voir disparaître. C'est dans cette optique que je me suis intéressée au Coolsculpting. En gros, c'est une technique qui consiste à congeler ton gras (clairement) et à faire en sorte qu'il s'évacue par voie naturelle pendant plusieurs mois.

Les plus : y a pas d'intervention chirurgicale, t'es pas endormir, cela prend moins d'une heure par zone, tu peux reprendre une activité normale juste après.

J'ai donc testé le Coolsculpting sur trois zones (ouais, y avait un peu de taf, mais j'avais envie de tester différents endroits pour me faire un vrai avis aussi. Je sais, je suis bien trop professionnelle).

Je vais donc vous faire zone par zone mon ressenti, plutôt qu'un truc historique global. Comme ça, tu sais ce que tu vas vivre en fonction de ta zone de bourrelet.


La culotte de cheval

Je sais ce que tu vas dire : "Mais Magali, tu es parfaite, tu n'as pas de culotte de cheval". Bon en fait si, j'en ai. Mais elle me gênait pas vraiment. Mais j'en ai. J'ai testé cette zone car elle est réputée pour être celle qui offre les résultats les plus épatants avec le Coolsculpting. On parle bien de la culotte de cheval, donc l'extérieur des cuisses.

J'ai donc passé 45 minutes par jambes sous le froid d'une machine à - 11 degrés. Oui. MOINS ONZE degré. On te fixe la plaque avec des sangles et puis tu ne dois plus bouger. Je vous conseille de prendre de la lecture, des jeux sur smartphone, bref de quoi vous occupez. Pour la première cuisse, j'avais rien et je me suis bien embêtée. Pour la seconde, je peux te dire que j'ai demandé à prendre mon iPhone illico pour m'occuper. Mise à part l'ennui, ce n'est pas désagréable. On sent le froid sur la culotte de cheval environ 1 minute je dirai. Après, le froid anesthésie la zone donc tu ne sens plus rien du tout. Juste au bout d'un moment, la sangle était bien serré et j'avais mal à l'intérieur des cuisses tellement ça me serrait. Mais il faut bien que la plaque tienne.

Après la pose, on enlève la plaque et là, c'est très, très chelou. Tu as l'impression que cette partie de ta cuisse ne t'appartient pas. Que c'est un bout de bidoche congelé. C'est super étrange car au toucher, tu ne sens plus rien, c'est totalement anesthésiée. On m'a ensuite bien massé la partir congelé pour que je puisse un peu retrouvé des sensations. Là, ça fait mal. Pas hyper mal, mais tu jongles quand même un peu. Mais comme c'est anesthésié par le froid, c'est pas non plus l'horreur. Et ensuite, pareil pour l'autre cuisse.

Une fois la deuxième jambe congelée (bon, c'est pas vraiment ça hein, mais j'aime bien le dire, ça m'amuse), je n'ai rien ressenti de douloureux. La zone était légèrement gonflée, un peu comme si je m'étais faite tabasser l'extérieur des cuisses, mais ce n'était pas douloureux. Une à deux semaines plus tard, j'ai commencé à avoir des sensations chelou de chaud/froid et ça me grattait de l'intérieur. Cela ne faisait pas mal, mais c'était hyper désagréable. Pas de sport pendant 10 jours (minimum, moi j'ai tiré jusqu'à 3 semaines, mais surtout à cause d'une autre partie congelée dont je vous parlerai après), et bien boire, bien manger (ce serait con de prendre un kilo après ça).

Au bout de deux mois et demi, j'ai commencé à voir les résultats. Et franchement, c'est assez dingue. La zone a comme fondu. J'ai fait cela mi-octobre, normalement on voit des résultats au bout de 3 mois et les résultats définitifs au bout de 6 mois. Donc normalement mi-janvier je vais devrai encore voir plus et mi-mars ce sera le bouquet final. Mais là, nous somme début janvier, j'ai totalement perdu ma culotte de cheval. J'ai un peu douillé pendant 2 semaines avec le grattage intérieur, mais franchement vu le résultat, c'est un mal pour un bien. Cela a si bien marché que j'ai limite l'impression d'avoir un creux à ce niveau maintenant. J'attends de voir le résultat définitif en mars, mais j'avoue que pour le moment, cette zone est celle qui a montré le plus de résultats et je suis totalement impressionnée. Je ne pensais pas que cela marcherait aussi bien.

En bref : si vous êtes complexée par votre culotte de cheval, c'est une solution possible et efficace. Vu que c'est une zone assez compliquée à toucher avec le sport, j'avoue que la retouche en coolsculpting est une bonne option. Pas forcément celle des feignasses.


Le ventre

Autre zone que j'ai "congelé", le ventre. Alors là les enfants. On m'a prévenue que ça allait être la zone la plus douloureuse et on ne m'a pas menti. J'ai douillé de ouf. La technique n'est pas vraiment la même car là, on te place une machine qui va aspirer ton bourrelet et le congeler à - 5 degrés. Oui, c'est moins froid que la culotte de cheval car il y a l'aspiration en plus. Donc c'est plus efficace.

Quand on te pose la machine, les deux premières minutes sont proches de l'enfer. C'est douloureux, ça aspire, c'est froid, c'est pas confortable. Bref, tu te demandes pourquoi t'es là. Et puis après, le froid anesthésie tout ça et tu ne sens plus rien. 30 minutes plus tard, quand on t'enlève la machine, tu te retrouve avec un pain de mie congelé à la place du ventre. J'avais même un peu de givre. C'était rigolo et un peu flippant en même temps. Là, tu douilles quand la nana te masses pour assouplir la zone. J'ai un peu grogné même. Et puis 5 minutes après, tu ne sens plus rien. Quand tu bouges parfois par contre, tu sens une petite décharge ou un petit tiraillement. La zone est restée gonflée pendant 10 jours après la congélation. Effet secondaire pas super génial. J'ai porté des vêtements amples.

Les jours qui ont suivi ont été assez pénibles. Quand on m'a dit "pas de sport minimum pendant 10 jours parce que vous allez avoir mal", j'ai fait ma rebelle et je me suis dit "ouais c'est ça. Dans 4 jours je suis sont mon elliptique". Bon, j'ai arrêté le sport 3 semaines parce que oui, ça fait quand même mal. Cela tire globalement. C'est pas une douleur aiguë, mais t'es pas à l'aise dans ton bidou. Mais comme on m'avait prévenu que c'était la zone la plus douloureuse, je pense que j'ai pris mon mal en patience et que j'ai relativisé à mort.

Comme pour la culotte de cheval, les résultats commencent à se voir au bout de 3 mois et les résultats définitifs sont là au bout de 6 mois. Cela fait donc presque les 3 mois pour le ventre et j'observe une légère baisse de volume mais c'est loin d'être aussi impressionnant que pour la culotte de cheval. Où là, c'est tellement évident qu'on ne peut pas nier l'effet. Pour le ventre, c'est plus subtile, mais moi qui me connait, je vois bien que j'ai déjà un peu perdu. Je vous ferai un point complet en mars, mais pour le moment, je dirai que le rapport souffrance/résultat n'est pas dingue. Alors que pour la culotte de cheval, il l'est.

Je vous mets quand même ce avant/après qui m'a bien fait rêver. Je précise que je n'ai pas eu le même traitement. La personne a eu 2 fois la machine pour la première séance, moi une. Et qu'elle a ensuite fait une seconde séance avec trois points d'aspirations. Donc normal que ce soit plus visible que ce que moi je vois. Mais pour moi, le ventre n'est pas si impressionnant.


L'intérieur des cuisses
Bah pourquoi s'arrêter en si bon chemin ! Alors là, la technique est la même que pour le ventre. On t'aspire ton gras des cuisses et on le congèle à -5 degrés. Pareil que pour le ventre : cela fait mal pendant deux minutes et après, grâce au froid, c'est totalement indolore. Tu reste comme ça 30 minutes et ensuite on enlève la machine. Là aussi, ça fait quand même mal. Cela reste supportable hein, mais je vous mentirai si je vous disais que je n'avais rien senti et que ça piquait juste un peu. Non, ça fait mal. Mais ce n'est pas insupportable. En fait ce qui fait mal, c'est quand on t'enlève la machine et qu'on te masse après pour attendrir la zone. Tu jongles bien.

La zone est restée gonflée 5 jours à peu près. J'ai eu mal dès le lendemain et pendant 2 bonnes semaines. Comme mes cuisses se touchent quand je marche (ouais désolée, déhanché sexy + pas de Tigh Gap, ça touche), donc à chaque frottement, cela me faisait un peu mal. Mais ce n'était pas la même douleur que pour le ventre. Le ventre, c'était tiraillement et petites décharges, la culotte de cheval, c'était grattements de l'intérieur et là, c'était plus comme une brûlure. Et là tu me lis et tu te dis "punaise, mais elle est cinglée de s'infliger ça pour des bébés bourrelets". Oui, mais bon. Cela reste moins douloureux que la chirurgie esthétique et avec un régime tu peux pas cibler autant. C'est pour ça que j'ai tenté le coup. Je veux pas perdre du poids, je voulais dégonfler 2 ou 3 détails.

Bref, j'ai eu mal 2 semaines et après plus rien. Et quand je dis plus rien, je parle aussi au niveau du résultat. Je pense que c'est la zone où je vois le moins d'évolution. J'ai un côté qui est aujourd'hui un peu violacé (hum sympa), mais c'est vraiment une ombre très légère comme si j'avais fait un contouring. C'est très chelou parce que je n'ai pas du tout cela ailleurs, sur le ventre ou l'extérieur des cuisses. Peut-être parce que c'est un endroit où la peau est plus fine. Je ne sais pas. Toujours est-il qu'au bout des presque trois mois, je n'ai rien constaté au niveau de l'intérieur des cuisses. Pareil, on se donne rdv à 6 mois pour voir si finalement, cela aura eu un impact.

Verdict à (presque) 3 mois
Pour l'heure, je ne peux pas rendre un avis définitif car je verrai vraiment l'impact final mi-mars. Je peux cependant vous dire que pour traiter la culotte de cheval, je vous le recommande totalement. C'est efficace et pas hyper douloureux. Cette zone étant très dur à cibler par le sport et souvent héréditaires, je pense que le coolsculpting est une bonne option si celle-ci vous complexe. Après, je vous rassure, je ne fais pas du tout l'apologie de la minceur. Y a pas de poids idéal, le poids idéal c'est celui dans lequel on se sent bien. Mais je sais aussi qu'on peut se sentir bien au global et se dire qu'on serait encore mieux avec un peu moins de gras ça où là. Bref. Pour les autres zones, pour l'heure, je réserve mon verdict. Je trouve la douleur pas encore à la hauteur du résultat. Mais on verra dans 3 mois. Peut-être que j'aurai changé d'avis !

La bonne nouvelle tout de même : toutes les cellules adipeuses éliminées avec le coolsculpting le sont définitivement. Donc pas de risque que ça revienne. Vous pouvez toujours grossir si vous vous bâfrez (normal), mais vous ne grossirez plus des zones traitées. Attention tout de même, le coolsculpting n'élimine pas 100% des cellules graisses, ce serait dangereux pour votre santé. Il élimine 25% de la zone aspirée par la machine. Et ce sont ces 25% qui sont définitivement partis.

Plus d'infos : Lazeo.fr
Prix : Entre 400 et 600 € selon la zone. Oui, cela a un coût !

Je vous donne rendez-vous donc vers mi-mars pour le verdict final ! Ma crainte du moment ? Perdre une bosse en fait apparaître une autre. J'ai donc peur que mon corps que je trouvais pas si mal me paraître ENORME après avoir perdu de ces zones. Je crains que ça marche trop bien et de rentrer dans un cercle vicieux qui me donne envie de passer mon corps tout entier dans le coolsculpting. Argh ! Allez, prions pour que ça n'arrive pas !

CONVERSATION

11 commentaires:

Emma Taylor a dit…

Coucou Magali, je suis très heureuse de voir ce post si détaillé. Cela fait la 3ème fois que je fais du coolsculpting de Zeltiq et effectivement c'est très adictif. Je viens de refaire un passage sur mon ventre il y a 3 jours justement. Maintenant j'attends que ca se réveille, je sais que je vais douiller. Pour moi le plus impressionnant a été les poignées d'amour, résultat magique. J'ai fait la culotte de cheval, les poignées et le ventre. Pour la culotte de cheval, il faut effectivement être bien sanglée car sinon ça marche pas. J'ai du le refaire 3 mois plus tard, gratuitement heureusement! Certes c'est très cher mais ca vaut une liposuccion. Par contre les résultats sont bien au bout de 3 mois, après tu ne verras rien de plus. On les voit presque du jour au lendemain, en enfilant son jean! J'espère que tu as pris ded photos avant/après!

Magali Bertin a dit…

Ahahah mais tu ne me rassures pas ! Je vais me faire les poignées d'amour tiens. Je trouve que ne plus avoir de culotte de cheval fait ressortir les hanches du coup. C'est malin ! Alors moi on m'a dit que certaines zones, ça pouvait bouger encore jusqu'à 6 mois. Genre le ventre, qui est un peu coriace. Mais je pense qu'une deuxième séance de peaufinage s'impose, en effet.

Emma Taylor a dit…

Ah oui, je te conseille vraiment de faire les poignées d'amour! Je n'arrive même plus à pincer les miennes lol! Par contre, le chirurgien esthétique qui m'a fait le coolsculpting, ne m'a pas déconseillé de faire du sport après. J'y suis justement allée hier et j'ai bien insisté sur les abdos du coup. La semaine prochaine je vais même faire une séance d'icoone dessus. L'icoone c'est le concurrent du celu m6, c'est une machine de palper roulé. Et enfin, je me masse la zone avec une creme amincissante tous les jours. Je mets toutes les chances de mon côté pouf que ça marche!!!

Emma Taylor a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Bonsoir Magali,
J'ai pour ma part une question concernant l'efficacité de ce traitement sur l'elasticité de ma peau.Je m'explique: après avoir perdu 30 kg (deux grossesses étaient aussi passées par là), la peau du ventre est un peu détendue. Il ne reste pas beaucoup de gras mais c'est flasque (hummmm).Penses-tu que cette technique soit appropriée pour "retendre" la peau ou elle congèle juste le capiton?
Et une dernière question:est-ce que cela a des effets sur la cellulite?
merci d'avance pour tes réponses:-)

Anonyme a dit…

Bonjour Magali,

Merci pour cet article très détaillé! J'ai fait le coolsculpting sur le ventre et sur moi, ca a vraiment fait une sacré différence!! Je te conseille d'être patiente et d'attendre encore un peu :)
C'est vraiment addictif ce Coolsculpting...

Bisous bisous

Anonyme a dit…

Bonjour Magali,

Merci pour ton article très détaille. J'ai moi aussi testé le Coolsculpting sur le ventre et ca a fait une sacrée difference!! Je rêverais de tester sur d'autres zones...
En tout cas, je te conseille d'etre patiente et d attendre les résultats definitifs ds qq temps!

Bisous à toi

mim's a dit…

bon ben il fait -9 chez moi dehors. je devrais peut être aller coller mes cuisses nues sur le sol gelé, ça ferai peut être de l'effet ?? ;-)

en tous cas, je ne connaissais pas cette méthode. ça donne envie

Claire a dit…

Ça fait rêver ! Je ne crois pas avoir une vraie culotte de cheval, mais du gras partout... Sachant que de base j'ai les jambes fines.
Par contre le complexe du ventre alors ça oui je connais, c'est tellement pénible pour s'habiller :-( Les poignées je pourrais les faire en 2 mais le ventre d'abord !
J'attends ton bilan à 6 mois, mais je pense que l'idée va faire son chemin.

Unknown a dit…

J'ai aussi fait une séance de coolsculpting sur les poignées d'amour. Le résultat a dépassé mes attentes et je ne pensais pas voir une telle différence. Pour moi, il a fallut attendre environ 3 mois pour observer les résultats définitifs. En tout cas je le conseille pour les personnes qui comme moi ont des difficultés à perdre leurs derniers kilos. Pour ceux que ça peut intéresser, je suis allée dans le centre ML Esthetics à Paris : www.ml-esthetics.com

Emma a dit…

J'ai aussi fait une séance de coolsculpting sur les poignées d'amour. Le résultat a dépassé mes attentes et je ne pensais pas voir une telle différence. Pour moi, il a fallut attendre environ 3 mois pour observer les résultats définitifs. En tout cas je le conseille pour les personnes qui comme moi ont des difficultés à perdre leurs derniers kilos. Pour ceux que ça peut intéresser, je suis allée dans le centre ML Esthetics à Paris : www.ml-esthetics.com

Back
to top