Le Repas du Dimanche #3 - tagliatelles aux crevettes et carrot cake sans gluten


Cette semaine, on entre dans le monde de la gourmandise. Du coup, les calories, tout ça... je pense qu'on va allègrement s'en passer (et puis vu que là, j'ai une tranche de gâteau, ce sera tellement approximatif que c'est pas super intéressant). Parce que clairement, on risque de chialer. Donc no chialade, mais régalade avec des tagliatelles aux crevettes et un carrot cake des familles avec son glaçage !



Tagliatelles aux crevettes
Non, il ne suffit pas de prendre des tagliatelles et de mettre ensuite des crevettes dedans. Si tu veux que ce soit un peu bon, il y a des petites choses à ajouter.

Pour réussir cette recette il te faut des tagliatelles, moi je les ai pris sans gluten, parce que j'ai pas de personnalité et que c'est la mode du sans gluten en ce moment. Tu prends ensuite 300g de crevettes, 1 oignon, de la crème fraîche légère, du parmesan, des pignons de pin et de la ciboulette.

Tu commences par faire chauffer tes pâtes, normal.
Dans un poêle, genre wok, à côté, tu fais chauffer tes crevettes que tu auras équeutée bien évidemment, sinon ça croustille un peu trop et coupé en petits dés, mais si tu préfères tu peux les laisser grandes. Dedans, tu fais revenir aussi ton oignon émincé. Quand tout ça commence à dorer, tu ajoutes 25 cl de crème fraîche et tu gardes tout ça bien au chaud.

Une fois les tagliatelles cuites, tu les plonges dans le mélange avec les crevettes. Tu fais revenir un peu le tout 2 minutes et tu ajoutes ensuite la dose de parmesan qui te semblera juste et tu touilles bien tout le temps jusqu'à ce que le parseman soit fondu. Mais il ne faut pas qu'il colle non plus à la poêle, sinon c'est relou à laver.


Une fois le parmesan bien filant, tu coupes le feu et tu te sers ton assiette. Par-dessus tes tagliatelles aux crevettes, tu ajoutes 2 pincées de pignons de pin et une grosse pincée de ciboulette.

Et là, c'est miam de ouf !

Carrot cake et son glaçage
Pour cette recette j'ai détourné un ingrédient pour rendre tout cela absolument divin. Normalement, on utilise de la farine normale. J'ai utilisé de la farine de noix de coco, hyper bonne avec un petit goût de noisette et surtout (on reste dans le même thème) sans gluten ! Et bam. Et surtout : elle est deux fois moins calorique qu'une farine de blé ou de riz ou autre.

Pour le sucré, la farine de noix de coco, c'est devenu chez moi un indispensable. Pour le salé, c'est un peu plus compliqué parce qu'elle a un petit goût. Pas un goût de noix de coco (c'est d'ailleurs assez dingue) mais un goût un peu d'amande ou de noisette. Très agréable en pâtisserie donc.

Alors du coup, j'ai pris 250 g de farine de noix de coco, que j'ai mélangé à 300g de carottes râpées, 5 oeufs (alors que la recette dit 4, mais avec 5, c'est l'onctuosité de ouf), 150g de sucre blanc, 100g de sucre de riz (un genre de mélasse chelou, mais pareil, ça donne un petit goût différent en plus), 100g de noix et 3 cuillères à soupe de lait d'amande.

Tu prends tout ça, tu mélanges pour avoir une pâte un peu sablée, donc friable. C'est c'est pas hyper lié comme un gâteau au yaourt, c'est normal. Et tu mets au four à 180°C jusqu'à ce que ce soit cuit. Pour le savoir, tu piques avec un coûteau. S'il ressort propre, sans pâte, c'est bon, c'est cuit. Ca prend entre 30 minutes et 45 minutes. Ca dépend. Moi une fois ça a pris 1 heure. J'avais mis la dose, j'avoue.


Pendant que tout cela cuit, tu passes au glaçage, qui va donner le côté super gourmand à ce dessert. Pour cela, je prends du cream cheese Philadelphia light (faut pas déconner). Je prends toute la barquette, et je mélange avec du sucre glace et j'ajoute un peu de fleur d'oranger pour parfumer.

Je passe tout cela au fouet électrique pour bien rendre la cream cheese maléable et étable. Pour savoir la dose de sucre à mettre, c'est simple : tu goûtes. Y en a qui aiment très sucré, d'autres préfèrent très light. Idem pour la fleur d'oranger. Si tu détestes, tu peux mettre du citron... Bref, tu fais selon tes goûts.

Une fois le gâteau cuit, tu étales généreusement le glaçage dessus et tu fonces mettre tout ça au frigo au moins 12 heures pour que le glaçage redeviennent compacte.

Alors ça ne va pas être dur comme le glaçage du carrot cake du starbucks, cela va rester tendre, mais ferme. Si tu veux que ça fasse comme au Starbucks, j'ai déjà testé, c'est un peu relou. Tu mets du blanc d'oeuf dedans en plus de la cream cheese et du sucre, et une fois que t'as posé le glaçage, tu remets à cuire. Mais bon.. Ca perd en onctuosité et en gourmandise je trouve. Mais c'est personnel.

Après tu coupes ton carrot cake en tranches et tu choisis bien sûr la plus grosse pour toi.

Moi j'adore le carrot cake, je trouve ça hyper bon et je me dis que c'est aussi un bon moyen pour les mamans de faire manger des carottes à leurs enfants.

CONVERSATION

3 commentaires:

Lapetite Fee a dit…

Merci pour la recette du carrot cake !!! Je testerai !! Des bisous

Sandrine D a dit…

Hello,
Merci pour ce nouveau rendez vous hebdomadaire que j'attends avec beaucoup d 'impatience.
J’espère que c'est parti pour continuer longtemps.

grimalkinn a dit…

Juste pour la mode du sans gluten : http://lepharmachien.com/gluten/
;)

Tagliatelles aux crevettes et carrot cake... ça donne envie !

Back
to top