La queue-de-cheval haute de Katie Holmes m'a bien fait kiffer !

Katy Holmes avait un peu disparu des radars "tendance" depuis quelques temps. Mais il semblerait qu'elle soit bien décidée à y revenir. Pour ce faire, l'actrice peut compter sur son coiffeur et ses bonnes idées capillaires. Je vous laisse juger de l'effort fourni grâce à cette queue-de-cheval au volume WAOU.

Autant te dire que la fille aux cheveux fins que je suis est tout bonnement baba de ce genre de coiffures où le volume tient une place de choix.

La bonne idée ? Les racines ultra plaquée, genre y a peu un cheveu qui dépasse, et le reste parfaitement en bordel, avec des restes de boucles, du froissage, du volume à gogo... Bref, une crinière pleine de sensualité, de charme et... De volume. Oui encore ce fichu volume !

Personnellement, j'adore ce genre de coiffure, mais je ne peux l'adopter à toutes les sauces. Déjà, mes racines doivent elle-même avoir un peu de volume sur le dessus. Pour cela, lorsque la queue est faite, je froisse légèrement la base avec mes doigts pour donner un aspect un peu flou. Genre "je ne suis pas madame parfaite, j'ai aussi mes failles". Ca donne un côté plus naturel je trouve. Je vaporise un coup de laque texturisante Ouai là-dessus et ça donne le parfait petit côté brouillon, mais pas trop, que j'attends.

Par contre, les côtés doivent être impeccablement plaqués. Si tu es bordel en racine sur le dessus, bordel en queue-de-cheval et bordel sur les côté, ta coupe ne ressemblera plus à rien. Donc impossible d'avoir un truc cool si c'est le bazar partout. Les côtés, c'est nickel, plaqué à la perfection. Pour bien tenir les cheveux fous, je vaporise sur une brosse en poils naturels un peu de laque. Cela va les coller entre eux. J'ajoute ensuite un voile de laque pour bien finir l'ensemble. Et si vraiment j'ai le cheveu rebelle : un peu de cire. BOUM ! Tu t'y attendais pas à celle-là. Et attention, je dis bien de la cire. Le gel, ça pourrait donner un aspect brillant qu'on ne veut pas du tout.



Pour la suite, c'est la queue-de-cheval, alias le bordel : sur une base bouclée de la veille (ouais, faut pas vraiment des anglaises là-dessus), je chiffonne la matière et j'ajoute soit du shampooing sec, soit la laque texturisante Ouai (qui est top). Je noue la queue-de-cheval et je refroisse avec le bout de mes doigts. Je prends ensuite la pointe et je remonte vers le milieu en prenant quelques cheveux. C'est un bébé crêpage qui va faire encore un peu plus de volume sans casser la boucle. Et c'est pas hyper dur à démêler.



Je vaporise ensuite un nuage de laque, et l'affaire est pliée ! Et voilà à peu près ce que ça donne chez moi.

Une publication partagée par Magali Bertin (@magalibertin) le


CONVERSATION

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Hahaha rien à voir ! Tu t'es attaché les cheveux à l'arrache pour te maquiller en somme

Anonyme a dit…

Magnifique cela te va mieux qu'à elle. Jaime beaucoup ton style.

Claire a dit…

Je ne le ferai pas car avec ma petite tête finalement ce qui me va le mieux c’est le très court : j'y reviens toujours, j'ai laissé tomber les tentatives de long.
MAIS j'ai les cheveux fins alors je comprends totalement que ça te fasse fantasmer ;-)

Back
to top